Pour Barack Obama, «les États-Unis mériteront toujours le AAA»

le
0
Le président américain, tenu d'intervenir après un week-end de doutes, a néanmoins reconnu que la question des déficits était désormais cruciale.

Trois jours après la perte du AAA attribué par l'agence Standard & Poor's, les Américains se sont réveillés sous le choc lundi de ce qu'ils perçoivent comme une véritable humiliation nationale tandis que les deux partis se rejettent la faute.

Tout le week-end, politiciens et économistes ont débattu sur les plateaux de télévision de la légitimité de l'abaissement de la note de la dette américaine. Le sujet continuait d'occuper l'essentiel de l'actualité, lundi, obligeant Barack Obama à monter au créneau. Dans une courte déclaration, le président américain a fustigé les agences de notation. «Les États-Unis mériteront toujours le AAA», a- t-il déclaré, en y voulant pour preuve que les investisseurs avaient continué à acheter de la dette du Trésor, lundi. Citant Warren Buffett, le célèbre investisseur, il estime même que «les États-Unis méritent un quadruple A!».

Une arme politique

Pour autant, Barack Obama a reconnu que la question des défici

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant