Pour Ayrault, la pause fiscale sera «effective en 2015»

le
1
Le premier ministre admet que la fiscalité ne subira qu'un «ralentissement» l'an prochain avant une véritable pause l'année suivante. «Nous le faisons pour préserver notre modèle de solidarité», explique-t-il. » Les hausses et les baisses d'impôts décidées et envisagées

Pour sentir véritablement les effets de la «pause fiscale» promise par le gouvernement, il faudra encore attendre. Dans un entretien fleuve au journal Metronews ce mercredi, le premier ministre Jean-Marc Ayrault, admet que celle-ci ne sera «effective» qu'en 2015.

Plusieurs mesures fiscales sont encore programmées pour 2014: hausse de la TVA, des cotisations retraites, baisse du quotient familial...Difficile dans ce cas d'évoquer une pause. «Il s'agit en effet d'un ralentissement», admet le premier ministre. «Nous demandons un effort aux Français, notamment mais pas seulement, j'en ai conscience, à ceux qui ont des revenus plus élevés. Mais ceci nous le faisons pour préserver notr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mercredi 18 sept 2013 à 08:37

    scandaleux de voir Normal 1er dire sur TF1 on stoppe l'augmentation de la fiscalité, et ce type le lendemain, balance tout et son contraire - mais ils se garde bien de se REFORMER à commencer par lui-même en baissant son salaire, les sénateurs, cumulards et autres profiteurs....