Pour Arnaud Montebourg, le nucléaire est « une filière d?avenir »

le
0
Vantant les atouts de l?énergie nucléaire, dont il souhaite qu?elle conserve une place de choix dans l?avenir, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a sans surprise incommodé de nombreux responsables d?EELV.
Vantant les atouts de l?énergie nucléaire, dont il souhaite qu?elle conserve une place de choix dans l?avenir, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a sans surprise incommodé de nombreux responsables d?EELV.
À l'instar de Nicolas Sarkozy, il refuse catégoriquement d'abandonner la filière. Au grand dam des écologistes...
Ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg a la lourde tâche de redorer le blason d'une industrie française très durement frappée par la crise économique. Séduisant pour les uns, agaçant et suffisant pour les autres, l'ex-candidat à la primaire socialiste et chantre de la démondialisation semble considérer que tous les moyens sont bons pour réussir sa mission. Il faut dégager des profits, beaucoup de profits, et vite. Quitte à s'attirer les foudres des ténors d'EELV (Europe Écologie-Les Verts), qui ont signé en fin d'année dernière un accord avec leurs homologues du Parti socialiste dans lequel, paradoxalement, leur désaccord de fond sur l'avenir de l'industrie nucléaire est entériné.
Les écologistes souhaitaient une sortie progressive « à l'allemande ». Les socialistes, eux, se sont engagés à ne réduire la part de l'atome dans le mix énergétique national « que » de 75 à 50 % à l'horizon 2025. Par ailleurs, seule la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), mise en service en 1977 et décriée de toutes parts, sera fermée durant le quinquennat. Quant au chantier du réacteur EPR de Flamanville (Manche), déjà bien engagé malgré d'importants retards, il sera maintenu. Ainsi la vision socialiste n'a-t-elle pas changé du tout au tout avant le scrutin présidentiel.
M. Montebourg a confirmé cet état de fait ?
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant