Pour AllianzGI, les obligations indexées sur l'inflation ont de beaux jours devant elles

le
0

(AOF) - Selon AllianzGI, les obligations indexées sur l’inflation retrouvent de l’attrait après avoir souffert du recul des prix des matières premières. Or, "comme l’énergie est aujourd’hui le principal contributeur négatif de l’inflation, l’inflation totale devrait rester en territoire négatif jusqu’au moins de juin, à moins d’un fort et rapide rebond du prix du baril. L’inflation pourrait rebondir significativement en fin d’année, si le pétrole se maintient au-dessus de 40 dollars le baril", explique Ophélie Gilbert, en charge de la classe d'actifs chez AllianzGI.

Pour le gestionnaire d'actifs, la remontée attendue du prix des matières premières, et donc de l'inflation, devrait s'ajouter à des valorisations très attractives et à la politique monétaire volontariste de la BCE pour soutenir le marché de l'inflation.

"Du côté des valorisations, le fait que le marché ne croit pas à un retour durable de l'inflation a amplifié, à outrance selon nous, la dépréciation des obligations indexées sur l'inflation et offert des opportunités d'achat. En outre, d'un point de vue technique, l'augmentation du programme d'achat de titres souverains de la BCE, qui inclut les titres indexés sur l' inflation, va bénéficier à la classe d'actifs", poursuit Ophélie Gilbert.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant