Pour Alain Juppé, l'avenir passe par Bordeaux

le
0
Grand favori des sondages, le maire sortant aborde la campagne serein et déterminé.

Alain Juppé n'a pas - encore - l'intention de se livrer à un «match de catch». Il l'a affirmé cette semaine, lors du lancement de sa campagne avec ses comités de soutien. Pourtant, le duel avec son opposant socialiste Vincent Feltesse, député de Gironde et président de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB), a bel et bien commencé, à coup de petites phrases et d'attaques non dissimulées. Il y a quelques jours, Vincent Feltesse est monté au créneau. S'il a reconnu «l'embellissement de Bordeaux ces dernières années», il a fustigé «une ville qui exclut», des «massacres urbanistiques» et «une autosatisfaction permanente» de l'équipe en place.

Alain Juppé, à la tête de la ville depuis 1995, a répliqué en diffusant ce mercredi des plaquettes intitulées «2008-2014, nous l'avons dit, nous l'avons fait», recensant quartier par quartier les réalisations de sa dernière mandature. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant