Pour acheter, il faut un apport record de 50.000 euros

le
12
Les foyers ont emprunté en moyenne près de 160.000 euros à leur banque pour s'acheter un bien immobilier en 2012, selon Empruntis.com. Les candidats à l'achat doivent gagner plus de 4000 euros nets par mois. » Crédit immobilier : les banques font des efforts

Qui peut encore devenir propriétaire? Selon l'enquête annuelle du courtier Empruntis.com, l'achat immobilier est désormais réservé aux ménages les plus aisés. Les Français ont emprunté en moyenne 159.768 euros à leur banque pour s'acheter un appartement ou une maison en 2012. Après un pic de 166.239 euros en 2010, ce montant moyen avait baissé de 4% en 2011 (à 159.590 euros) et s'est stabilisé en 2012. Sans surprise, l'Ile-de-France tire la moyenne nationale à la hausse, avec un montant de 202.574 euros, tandis que Paris explose les compteurs. L'emprunt moyen y atteint 274.579 euros!

Pour s'offrir le soutien des banques, en revanche, ces acheteurs ont du mettre sur la table un apport personnel moyen de 50.465 euros. Un record sans précédent. «C'est la première fois que la barre hautement symbolique des 50.000 euros est franchie», souligne Maël Bernier, porte-parole d'Empruntis.com. «Il faut se rappeler qu'il y a une petite quinzaine d'années à peine, cette somme correspondait à un bien immobilier correct en province et au prix d'un studio à Paris.» Là encore, la région parisienne se démarque du reste de la France. L'apport moyen a atteint 82.840 euros en Ile-de-France, tandis qu'à Paris, il tutoie les 200.000 euros. Mais ce montant a augmenté dans toutes les régions sans exception, avec des hausses situées entre 3000 et 8000 euros, relève l'étude. «On est en droit de se demander qui peut disposer aujourd'hui d'un tel apport?»

Au total, les Français ont donc déboursé en moyenne 210.233 euros (apport + emprunt) pour s'acheter un bien immobilier l'année dernière. Dans son enquête, Empruntis.com dresse le portrait de ces acheteurs : le candidat à l'acquisition a 36 ans en moyenne et ses revenus par foyer s'élèvent à 4430 euros nets par mois en moyenne. Un chiffre qui atteint 5213 euros en Ile-de-France et 7980 euros à Paris. «Si ces revenus restent très élevés et bien au-dessus du revenu médian des Français, il est en baisse de 4% par rapport au plafond de 4634 euros atteint en 2010», note l'étude. Pour Maël Bernier, «c'est peut-être la preuve que les emprunteurs de 2012 ont quelque peu bénéficié de la baisse des prix dans certaines régions conjuguée à la baisse des taux». En clair, ceux qui n'étaient pas de bons candidats pour les banques en 2010 ont pu le devenir en 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • AVCerebr le mardi 20 nov 2012 à 16:55

    Hello tous:Stats insee - 4000€ net par mois (environ 5000 brut en salaire) = 6% de la population 50 000€ de patrimoine (tout compris) = 49% de la population. Après il faudrait croiser les données pour affiner, toujours est-il qu'il semble que la population susceptible de stimuler la demande semble s'amenuiser pour ne pas dire fondre comme neige au soleil. Chiao

  • M2941863 le lundi 19 nov 2012 à 16:36

    La "bulle immo" c'est ce que le gouv et sa clique tente de faire croire, en espérant que la mixité sociale va se produire ... LOL ! Ceux qui habitent en location dans des coins résidentiels chercheront a acheter dans des coins résidentiels ... Sa mixité il peut se la prendre pour lui et ses femmes.

  • M6500526 le lundi 19 nov 2012 à 15:27

    Il y a effectivement une énorme bulle immo en France qui a été dé-dramatisé et masquée autant que possible par les intermédiaires du ponzi immo (Notaire, AI, Banque et état).Les personnes cherchant à se loger dignement ne peuvent qu’espérer que la purge s'opère comme elle aurait du le faire depuis 3-4ans, sans interventionnisme de l'état qui a encouragé la rente immobilière via de nombreux dispositifs qui coute chaque énormément à la France...

  • dub22 le lundi 19 nov 2012 à 15:23

    Alors si je lis bien, les riches à 4000 euros/mois (selon Hollande), sont les seuls à pouvoir acheter un bien immobilier!!!!! A force de leur taper dessus, le Hollande va finir par briser le peu de dynamique restant!!!!

  • titi18 le lundi 19 nov 2012 à 14:47

    50000 euro d'apport n' a rien d’inhabituelle. Quand j'ai acheté mon premier appartement en 91, j'ai été célibataire et avais un peu plus de 250000F d'apport soit env. 39 000 € à 27 Ans. Sachant que personne ne m'a aidé et n'ai jamais bénéficié d'aucune aide. J'ai commencé à bosser sur les chantiers avec mon père dès 10 ans. Je ne crois pas qu'il y ait une bulle de l'immobilier. Les matériaux, les équipements restent chers mais aussi les charges sociales et les taxes diverses.

  • freddooo le lundi 19 nov 2012 à 14:31

    il y aura toujours 2 frances: celle des proprio et celles des autres. Quand on devient proprio, même si on passé des années avant à beugler sur les prix, on comprend le point de vue sur les prix hauts. Etre proprio reste un risque financier, un engagement qu'on a pas envie de brader parce que quelques ruinos mal payés n'arrivent à se loger comme des milords pour une bouchée de pain...

  • ben.doir le lundi 19 nov 2012 à 14:19

    et cacathtac je vois pas le rapport avec les 3M de francais ous les ponts???? Il n'y a pas davantage e personnes sous les ponts avant ou pendant la bulle. Les prix ont augmenté sans raison, juste par le fait que les banques ont prêté à tout va. Valeur refuge??? Dis ca aux américains, espagnols et autres. Prends un peu de recul. Ce n'est pas parce que tu es proprio que tu ne dois pas rester objectif et te rendre compte que la hausse éternelle de l'immo c'est impossible

  • ben.doir le lundi 19 nov 2012 à 14:14

    cacattac: j'ai vécu en espagne et on me disait pareil entre 2007 et 2010; mais ya pas de bulle! ok la situation était pire en Espagne mais il ne faut pas avoir fait de grandes études pour se rendre compte qu'il y a une bulle. Après la bulle internet il y a eu un déversement de liquidité,les banques ont commencé à prêter comme jamais (en gros les banques qui prêtaient 70 milliards en 2002 ont prêté en 2007 170 milliard. Plus on prête plus les prix augmentent.Fin du crédit facile fin de bulle immo

  • xela78 le lundi 19 nov 2012 à 14:08

    Si vous achetez un bien immobilier que vous payez 250000 euros (difficile à trouver si R.P.)il vous faut emprunter 200000 euros. Donc meme avec des taux au plus bas(3,90%) vous rembourserez aux alentours de 1200 Euros mensuellement pendant 20 ans.Donc c'est normal de demander un apport de 50000 et un revenu de 4500 euros.

  • ben.doir le lundi 19 nov 2012 à 12:19

    tient jus5ement c'est confirmé krach en cours:http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/immobilier-francais-apocalypse-en-125541