Pour 39 % des Français, l'esprit influence la santé

le
0
Selon une étude internationale, notre pays reste cependant très cartésien.

Que peut-on faire en pratique pour éviter d'être malade? C'est autour de cette question que Marianne Hurstel, vice-présidente de l'agence de communication BETC, a conçu l'étude santé EuroRSCG queLe Figarodévoile en exclusivité. «Nous faisons régulièrement des études pour évaluer les grandes transformations qui travaillent la société et vont impacter la vie des gens, explique Marianne Hurstel. La santé cristallise aujourd'hui un nouveau rapport à soi et à la responsabilité individuelle, mais aussi un nouveau rapport aux autres et à l'État-providence en tant que citoyen.»

C'est vrai au niveau international - l'étude a été menée dans dix-neuf pays - mais ça l'est encore un peu plus en France. Par exemple, à la question «Craignez-vous de devenir une charge pour les autres?», 41 % des Français interrogés répondent par l'affirmative, soit 4 % de plus que la moyenne des sondés. En revanche, lorsqu'il s'agit de savoir si l'on peut exercer un contrôle, en g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant