Pour 2017, Hollande lance la chasse aux déçus de la gauche

le , mis à jour à 08:36
12
Pour 2017, Hollande lance la chasse aux déçus de la gauche
Pour 2017, Hollande lance la chasse aux déçus de la gauche

Avec le printemps vient le dégel... de la feuille de paie. Celle des fonctionnaires tout du moins. En annonçant mardi sur RMC un « geste significatif » pour les fonctionnaires, Manuel Valls a jeté un pavé dans la mare : pour la première fois depuis 2010, le salaire de tous les fonctionnaires va augmenter. Un coup de pouce qui fleure bon l'opération rabibochage entre François Hollande et l'une des principales « clientèles » électorales de la gauche.

Le président rendra son arbitrage aujourd'hui. Mais le dégel du fameux point d'indice est bien sur les rails et doit être confirmé jeudi aux partenaires sociaux. Cet outil statistique sert à calculer la rémunération de près de 5,5 millions de fonctionnaires, toutes catégories confondues : s'il ne bouge pas, alors la feuille de paie subit le même sort.

«Si ça peut les calmer, ce n'est pas plus mal...»

« Le dégel prévu est une mesure de justice », confiait mardi soir Annick Girardin, la ministre de la Fonction publique. Il est vrai qu'avec Hollande, le changement s'est réduit à peau de chagrin sur le bulletin de salaire pour les agents. Certes, le président s'est permis quelques douceurs en supprimant, par exemple en 2014, la journée de carence, ce qui permet désormais aux fonctionnaires d'être payés dès le premier jour en cas d'arrêt maladie. Les plus petits traitements ont aussi été revalorisés. Mais pour le reste, ceinture ! Alors même que policiers ou militaires sont en première ligne, notamment dans la lutte contre le terrorisme. « La reconnaissance des Français doit désormais être matérialisée », justifie Girardin.

L'annonce du Premier ministre intervient aussi au meilleur des moments. FO et la CGT, puissants chez les fonctionnaires, sont aux avant-postes de la contestation contre la loi El Khomri sur la réforme du marché du travail. « Si ça peut les calmer, ce n'est pas plus mal... », glisse-t-on parmi les députés PS où ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 9 mois

    Clientélisme déplacé, depuis le gel de l'indice la masse salariale des fonctionnaires a augmentée chaque année de plus de 2%. Tout un chacun à eu le droit à une promotion à une meilleure prime d'ancienneté , et bien d'autres fantaisies. MENSONGE ET MAUVAISE FOI.

  • frk987 il y a 9 mois

    Un humoriste dirait plus on emprunte plus on s'enrichit en période de taux négatifs, donc dans cette logique ubuesque nos socialos qui ne comprennent toujours RIEN à RIEN continuent d'augmenter la dette.

  • M1961G il y a 9 mois

    hollande fait des cadeaux aux fonctionnaires pour les élections de 2017 . la gauche a choisit la quantité à la qualité et peut donc pas rémunérer mieux les fonctionnaires . il y'a 10 à 20 % de fonctionnaires en trop dans ce pays . hollande doit donc revoir le contrat de travail du public pour pouvoir licencier plus facilement . on peut privatiser beaucoup d'entreprises en france comme la sncf qui serait plus rentable dans le privé .

  • dhote il y a 9 mois

    La saison des soldes chez M. Bricolage...

  • adacunto il y a 9 mois

    Il peut en faire des cadeaux,il y en aura d'autres il sait qu 'en 2017 il ne sera plus la,il s'en fout ,les suivants en supporterons les conséquences

  • steimbcs il y a 9 mois

    On continue à faire des cadeaux avec l'argent des contribuables et des futurs contribuables! il part du principe que les personnes verront le plus pas les conséquences. Par contre et,ee ne suis pas fonctionnaire, cela doit faire 5 ans ou plus que le Traitement Indiciaire Brut, base de leur salaire est figé. Je ne connais pas de salarié du privé qui n'aurait pas hurlé au patron voleur si cela lui arrivait.

  • SuRaCtA il y a 9 mois

    Mais ces cadeaux n'auront aucun effet ou presque, Hollande ne sera pas au second tour de la présidentielle de 2017 (une première historique pour un président sortant candidat à sa sucession), son score plafonnant entre 15 et 18% des voies tant il est décrédibilisé dans l'opinion...

  • SuRaCtA il y a 9 mois

    Et tous ces cadeaux sur le dos des générations futures, car évidement cela se financé par de la dette suplémentaires....

  • M940878 il y a 9 mois

    ou comment acheter des voix pour tenter d'assurer son avenir personnel , tant pis si le bateau coule

  • M1765517 il y a 9 mois

    Bétises, de toute façon, l'electorat gauchiste n'ira pas à droite ! Augmenter la dette est une forme d'héritage laissé au suivant qui ne manquera pas de nommer une commission, faire faire un livre blanc, voir même peut etre un audit !