Pour 2012, Copé prône la «diversité d'opinion» et l'«unité d'action»

le
0
Pour son premier conseil national, le nouveau patron de l'UMP a tenté d'apaiser les tensions avec l'aile centriste du parti majoritaire en prévision de la présidentielle de 2012.

«Diversité dans l'expression mais unité dans l'action» : le nouveau secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a lancé le mot d'ordre pour 2012, samedi, lors de son premier Conseil national à la tête du parti, réuni porte de Versailles à Paris.

Interpellé sur le rôle des centristes par un conseiller national lors d'une séance de questions-réponses, Jean-François Copé a répondu qu'il fallait «respecter la diversité des sensibilités au sein de l'UMP mais dans l'unité d'action». Même mot d'ordre de la part de Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre et vice-président du conseil national de l'UMP : «Il faut faire vivre la diversité et simultanément notre devoir d'unité», a-t-il affirmé.

Pourtant, ce conseil national, qui s'apparente à un parlement du parti, s'est ouvert sur un couac, le secrétaire général sortant, Xavier Bertrand, ayant déploré à son arrivée de ne pas avoir été invité à s'exprimer à la tribune. «Je le déplore. Peut-

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant