Pour 2011, Vivendi affiche une confiance mesurée

le
0
En 2010, le groupe a dévoilé des résultats conformes aux attentes avec un bénéfice net de 2,7 milliards d'euros. Jean-Bernard Lévy fait part dans un entretien aux Echos de sa volonté de détenir «un jour 100% de Canal+ France et SFR».

Les résultats annuels publiés par Vivendi, l'un des derniers groupes du CAC 40 à se livrer à l'exercice, sont conformes à la tendance générale: de bonne facture. Si les résultats du groupe de communication et de médias sont conformes aux attentes, Jean-Bernard Lévy, président du directoire, affirme, dans le communiqué du groupe, viser «une légère croissance de ses profits en 2011» ainsi que le maintien d'un dividende en numéraire à un niveau élevé à 1,40 euro. Dans un entretien aux Echos ce matin, le dirigeant redit en outre que le groupe a pour objectif de racheter les actionnaires minoritaires de SFR et Canal+ France «si les conditions de prix sont raisonnables». Le bureau d'étude Louis Capital Market estime que «Vivendi dispose d'un important trésor de guerre qu'il devrait destiner à l'acquisition des 44% que Vodafone détient dans SFR.» Concernant Canal+, jusqu'à présent, Vivendi n'a pas trouvé de terrain d'entente avec Lagardère sur le prix des 20% ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant