Poule C : Pourquoi les All Blacks ne pourront pas battre le record

le
0
Poule C : Pourquoi les All Blacks ne pourront pas battre le record
Poule C : Pourquoi les All Blacks ne pourront pas battre le record

Ce jeudi, le seul match au programme oppose la Nouvelle-Zélande à la Namibie (21h). Une affiche tellement déséquilibrée que certains voient les All Blacks établir un nouvel écart de points historique. On vous explique pourquoi cela est cependant improbable.

Une seule affiche au programme de la Coupe du monde ce jeudi. Et quelle affiche ! Sans doute la plus déséquilibrée de la phase de poules cette année, avec un duel entre l’ogre néo-zélandais et la modeste Namibie. Le premier du classement IRB contre la 20eme nation mondiale (la plus mal classée de la compétition). Sur le papier, les All Blacks ont tous les atouts pour infliger une correction aux Namibiens. Gifle, il y aura sans aucun doute. Il ne faut pas s’attendre à un nouveau séisme dans la droite lignée du match Japon-Afrique du Sud. Mais de là à battre l’écart de points historique établi par l’Australie en 2003 (contre la Namibie !), il y a un fossé que nous ne franchirons pas.

Hansen a fait tourner

Côté néo-zélandais, Steve Hansen a décidé de faire tourner. Douze changements ont été effectués par le sélectionneur des All Blacks. Mais l’équipe « bis » de la Nouvelle-Zélande a fière allure : Sonny Bill Williams, Fekitoa, Slade, Cane, Vito... Du lourd. Trop lourd pour la frêle Namibie. Mais les principaux atouts qui doivent permettre à la Nouvelle-Zélande d’aller chercher un nouveau titre mondial seront soit sur le banc soit en tribunes. De quoi laisser respirer (un peu), les coéquipiers de Jacques Burger. Jacques Burger, justement. Le troisième ligne des Saracens, réputé plaqueur « fou », sera l’atout numéro un de la Namibie pour limiter les dégâts.

Première confrontation

Les Namibiens affrontent la Nouvelle-Zélande pour la première fois de leur histoire, et disputent leur premier match dans cette Coupe du monde 2015. Une fraîcheur qui sera bienvenue pour contenir les assauts adverses. Car la Namibie en Coupe du monde, c’est une activité défensive continue. En quinze matchs, la nation africaine s’est inclinée quinze fois. Avec un écart moyen de 55 points. Pas rassurant contre des Blacks qui ont signé l’écart maximum sur quatre éditions (1987, 1995, 1999 et 2007). Mais après leur victoire étriquée contre l’Argentine, les coéquipiers de Dan Carter voudront surtout se faire plaisir sans gaspiller trop d’énergie pour la suite du Mondial. Avec sans doute à la clé, une victoire frôlant les 100 points. Mais de là à monter à 142, record détenu par l’Australie...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant