Poule B : Le Japon veut prolonger le rêve

le
0
Poule B : Le Japon veut prolonger le rêve
Poule B : Le Japon veut prolonger le rêve

Quatre jours après son exploit retentissant contre l'Afrique du Sud, le Japon retrouve le terrain ce mercredi (15h30) face à l'Ecosse avec l'ambition de prolonger le rêve. Mais la mission s'annonce compliquée pour les hommes d'Eddie Jones.

En quelques jours, toute la planète rugby s’est prise d’affection pour ces Brave Blossoms. Vainqueur surprise de l’Afrique du Sud samedi, le Japon a l’occasion de faire un pas historique vers les quarts de finale de la Coupe du monde en cas de nouveau succès, ce mercredi contre l’Ecosse (15h30). Un match compliqué pour les Japonais, qui n’ont bénéficié que de quatre jours de repos quand les Ecossais débutent seulement leur compétition. Eddie Jones, conscient de la nécessité d’apporter du sang neuf à son XV de départ, a procédé à six changements, un par ligne.

Contenir l’Ecosse pour mieux la piéger

Pour affronter les coéquipiers de Stuart Hogg, Eddie Jones a prévenu : il faudra s’adapter au jeu adverse pour espérer réussir un nouvel exploit. Sans renier son jeu atypique avec des ballons portés à douze et des mêlées rapidement jouées, les Japonais vont tenter d’être compétitifs dans les phases statiques, là où excelle l’Ecosse depuis deux ans. « Ce n’est qu’à partir de là que nous pourrons mettre notre jeu en place », a martelé Eddie Jones en conférence de presse lundi. Une tactique qui explique aussi le turn-over japonais, l’objectif étant de contenir le XV adverse pendant une heure avant de lancer des joueurs plus expérimentés dans la bataille.

Cotter lance douze novices

Côté écossais, on se méfie du Japon. Hors de question de subir la même déconvenue que les Springboks alors que la route des quarts de finale, dont ont été privés les Ecossais il y a quatre ans, semble enfin dégagée. Pour ce rendez-vous, Vern Cotter a pourtant décidé de procéder à une large revue d’effectif en lançant douze novices en Coupe du monde dans le grand bain. Il s’agit même du XV du Chardon le moins expérimenté au niveau international depuis 2003. La fraîcheur pour combattre la fraîcheur, peut-être pas si bête que ça de la part de l’ancien entraîneur de Clermont…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant