Possible report des législatives en Birmanie

le
0

RANGOUN, 13 octobre (Reuters) - Les élections législatives prévues le 8 novembre en Birmanie pourraient être repoussées en raison des graves inondations qui affectent le pays, a-t-on appris mardi auprès d'un responsable gouvernemental. Les élections sont présentées comme un scrutin historique dans l'histoire de la Birmanie, censées parachever la transition politique amorcée en 2011 par l'ex-dirigeant militaire Thein Sein. La Ligue nationale pour la démocratie (LND) de la prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi est donnée favorite. La commission électorale a réuni mardi les principaux partis politiques pour débattre d'un éventuel report, auquel s'oppose la LND mais que soutient le Parti de la solidarité et du développement de l'union (USDP) au pouvoir, ont rapporté deux participants. "Nous avons invité les partis politiques pour connaître leur opinion (...) Il n'a toujours pas été décidé de différer ou non les élections", a déclaré à Reuters Zeyar Maung, un des responsables de la commission électorale. Les inondations de ces derniers mois ont fait plus de 100 morts et affecté plus d'un million d'habitants. C'est la pire catastrophe naturelle en Birmanie depuis le passage du cyclone Nargis qui a fait près de 140.000 morts en mai 2008. (Timothy McLaughlin et Hnin Yadana Zaw; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant