Possible déploiement du système antimissile THAAD en Corée du Sud

le
0
    WASHINGTON, 8 février (Reuters) - Le Pentagone a confirmé 
lundi qu'il allait examiner avec Séoul l'éventuel déploiement du 
système antimissile ultraperfectionné THAAD (Terminal High 
Altitude Area Defense) en Corée du Sud, à la suite du tir d'une 
fusée ce week-end par Pyongyang. 
    "Nous pensons que nous sommes en mesure de répondre au défi 
actuel mais le déploiement du THAAD peut renforcer encore nos 
capacités et rassurer nos alliés", a dit le porte-parole du 
département de la Défense, Peter Cook. 
    Les Etats-Unis et leurs alliés sont d'accord pour apporter 
une "réponse effective" au tir nord-coréen, a déclaré pour sa 
part le porte-parole de la Maison blanche, Josh Earnest, 
évoquant notamment "des sanctions économiques qui isoleront 
encore plus la Corée du Nord". 
    Réuni dimanche, le Conseil de sécurité des Nations unies a 
condamné fermement le tir nord-coréen et promis de réagir face à 
cette "grave violation" de ses résolutions. 
    La Corée du Nord a procédé dimanche vers 09h30 (00h30 GMT) 
au lancement d'une fusée à longue portée qui transportait un 
satellite d'observation mais la communauté internationale, qui 
avait dénoncé à l'avance ce projet, estime qu'il s'agissait d'un 
test de missile à longue portée, en infraction avec les 
sanctions de l'Onu interdisant à la Corée du Nord l'usage de la 
technologie balistique.    
 
 (Yeganeh Torbati et Phil Stewart; Guy Kerivel pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant