Possible corridor pour des soldats ukrainiens encerclés

le
2

(Actualisé avec communiqué de l'armée ukrainienne) MOSCOU/KIEV, 29 août (Reuters) - Le chef séparatiste ukrainien Alexander Zakhartchenko a affirmé vendredi qu'il était disposé à ouvrir un "corridor humanitaire" destiné à permettre l'évacuation de soldats ukrainiens encerclés par les rebelles. Vladimir Poutine avait lui-même demandé jeudi aux insurgés d'établir un tel corridor pour éviter, selon un communiqué du Kremlin, "des pertes de vie inutiles". ID:nL5N0QY6L1 "Nous sommes prêt à ouvrir un corridor humanitaire", a déclaré Alexander Zakhartchenko, Premier ministre de la République autoproclamée de Donetsk, à la chaîne de télévision Russie 24. Il a ajouté que les soldats ukrainiens devraient abandonner leurs véhicules blindés et leurs munitions. Les autorités de Kiev, qui accusent la Russie d'avoir lancé une "invasion" en envoyant des soldats et des blindés russes conquérir la ville de Novoazovsk, dans le sud-est de l'Ukraine, ont qualifié l'épisode du corridor de preuve que les rebelles sont aux ordres de Moscou. L'appel de Vladimir Poutine démontre que "ces gens (les séparatistes) sont dirigés et directement contrôlés par le Kremlin", a estimé vendredi l'armée ukrainienne dans un communiqué. (Polina Devitt et Pavel Polityuk; Simon Carraud et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le vendredi 29 aout 2014 à 09:36

    http://www.rtl.fr/actu/international/ukraine-des-francais-avec-les-rebelles-pro-russes-7773868512?estat_svc=s%3D207070198520%26svc_mode%3DP%26svc_campaign%3DOutbrain%26svc_partner%3DNO%26svc_position%3DInfoLa France envahie l'Ukraine???

  • v.sasoon le vendredi 29 aout 2014 à 09:33

    Nous n’avons jamais caché le fait que nous avons beaucoup de ressortissants russes dans nos rangs. Beaucoup d’entre-eux sont des anciens militaires. Ils se battent avec nous en comprenant que c’est leur devoir", a déclaré le Premier ministre de la République populaire du Donetsk Alexandre Zaharchenko dans une interview à la chaîne de télévision "Russie 24". Des propos qui sont devenus pour les propagandistes: "les militaires russes nous appuient".