Possible coopération Inde-USA en mer de Chine du sud

le
0
    NEW DELHI, 10 février (Reuters) - Les Etats-Unis et l'Inde 
discutent de la possibilité de patrouiller ensemble dans des 
secteurs maritimes dont la mer de Chine méridionale, au centre 
de litiges impliquant la Chine, a-t-on appris auprès d'un 
responsable de la défense américaine. 
    Ces dernières années, les deux puissances ont resserré leurs 
liens militaires, un rapprochement souligné par la tenue l'an 
dernier de manoeuvres d'exercice navales dans l'océan Indien, 
auxquelles la marine japonaise avait également participé. 
    Mais la marine indienne n'a jamais participé à des 
patrouilles navales communes avec un pays tiers. 
    L'idée de ces patrouilles communes, qui n'a pas été 
confirmée côté indien, serait à même de susciter la colère de la 
Chine, acteur d'une série de disputes territoriales en mer de 
Chine du sud. 
    Pékin en revendique la quasi-totalité de la possession. Les 
Philippines, Bruneï, la Malaisie, Taïwan et le Vietnam ont 
également des prétentions sur plusieurs zones de cette mer riche 
en pétrole et en gaz et par laquelle transite chaque 
l'équivalent de 5.000 milliards de dollars de marchandises.     
    De son côté, Washington pousse ses alliés régionaux et les 
autres nations asiatiques à adopter une approche plus unie pour 
contrer les ambitions chinoises. 
    D'après ce responsable de la Défense américaine, qui a 
requis l'anonymat, Washington et New Delhi escomptent lancer ces 
patrouilles communes dans un délai d'un an. Elles se 
dérouleraient dans l'océan Indien, dont la marine indienne est 
un acteur majeur, mais aussi en mer de Chine du sud. 
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des autorités 
chinoises, en pleine célébration du Nouvel an. 
    Mais Pékin a accusé au début du mois Washington d'aspirer à 
une forme d'hégémonie maritime sous le prétexte d'assurer la 
liberté de navigation. Les autorités chinoises répondaient à la 
présence d'un destroyer de la marine américaine à l'intérieur de 
la ligne des 12 milles nautiques autour d'une île disputée de 
l'archipel des Paracels.  ID:nL8N15E05W  
 
 (Sanjeev Miglani avec Matt Spetalnick à Washington et Megha 
Rajagopalan à Pékin; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant