Portzamparc dévoile ses choix gagnants pour le second semestre 2016

le
0
L'équipementier médical Sartorius fait son retour dans la sélection. (© Sartorius)
L'équipementier médical Sartorius fait son retour dans la sélection. (© Sartorius)

Un compartiment de la cote qui tient bien. Avec un recul du CAC Mid & Small de 7% depuis le début de l’année contre -11% pour le CAC 40 sur la période,  les valeurs petites et moyennes poursuivent leur surperformance pour la huitième année consécutive au cours des 10 dernières années.

La prime par rapport au CAC 40 se maintient. Avec un ratio cours sur bénéfice net prospectif à 12 mois de 17 fois, le marché des valeurs petites et moyennes conserve une prime de l’ordre de 25% par rapport au CAC 40, en ligne avec le niveau moyen constaté ces 6 dernières années.

Croissance structurellement plus forte

Ce surcroît de valorisation s’explique par une croissance moyenne des bénéfices par action (BPA) structurellement plus forte. Pour les valeurs du CAC Mid & Small, les analystes attendent une croissance des BPA de 16,7% cette année, puis de 13,5% en 2017. Ces estimations sont très proches de ce qu’elles étaient en début d’exercice. Signe d’un certain attentisme de la part des investisseurs.

Point négatif, les fonds Mid & Small ont enregistré des décollectes depuis le début de l’année, en lien avec la baisse des indices. Elles ont culminé à -0,9% en avril, avant une légère reprise en mai (+0,2%). Toutefois, les volumes d’échange quotidiens sur le CAC Mid & Small se stabilisent après la forte progression des dernières années. Ils ressortent en moyenne à environ 500 millions

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant