Portugal : nouveau plan de sauvetage possible

le
0
Fortement dégradé par les agences de notation, l'État portugais aura du mal à revenir sur les marchés en 2013.

Sous assistance financière de l'UE et du FMI, le Portugal pourrait avoir besoin d'une nouvelle rallonge dès 2013. Relégué en catégorie spéculative par les trois principales agences de notation, le Portugal se voit infligé des taux toujours prohibitifs sur les marchés, supérieurs à 14% à dix ans, malgré une émission obligataire réussie .

«Le Portugal est sur le fil du rasoir, il peut basculer d'un côté ou de l'autre», confirme Jésus Castillo, de Natixis, qui doute, comme la plupart des économistes, d'un retour sur les marchés d'ici fin 2013 et n'exclut pas un nouveau plan de sauvetage. Car le pays cumule des fragilités internes, structurelles et conjoncturelles, et une forte dépendance à la zone euro, surtout son grand voisin hispanique qui absorbe à lui seul 25% des exportations portugaises.

A l'abri d'une faillite

Sur le moyen terme, Lisbonne est à l'abri d'une faillite. Son financement est assuré par les 78 milliards d'euros négociés en mai 2010 auprès du

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant