Portugal : les banques pour un recours à l'aide internationale

le
0
Alors que la situation financière du pays se dégrade, les banques portugaises ne peuvent plus acheter de dettes et poussent le gouvernement à accepter une aide.

Depuis la démission du Premier ministre José Socrates, le Portugal est soumis à une pression croissante des marchés financiers qui exigent des taux d'intérêt de plus en plus élevés, au-delà de 10%. Ce mercredi, le pays a émis 1,005 milliard d'euros de bons du trésor (court terme) auprès des investisseurs, qui ont réclamé des taux d'intérêt record.

Cette nouvelle émission était très surveillée. D'autant que la situation financière du pays semble se tendre. L'agence Moody's a dégradé hier matin la note souveraine du pays et celle de six banques portugaises, et Fitch lui a emboîté le pas dans l'après-midi. Et les banques portugaises pressent le gouvernement de trouver une aide d'urgence. Elles affirment qu'elles ne sont plus en mesure d'assumer davantage de titres de dette d'Etat. Ricardo Salgado, président de la banque BES, l'une des principales banques privées du pays, a affirmé que les «banques portugaises sont limitées». Le banquier estime ainsi qu'il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant