Portugal-La gauche en passe de faire tomber le gouvernement

le
0

LISBONNE, 10 novembre (Reuters) - Les formations de gauche semblent sur le point de faire tomber ce mardi le gouvernement de centre droit lors d'un vote au parlement, dans le but de mettre en place un cabinet de gauche qui, espèrent-elles, mettra fin à plusieurs années d'austérité. La perspective d'un gouvernement soutenu par les communistes et le Bloc de gauche (anti-austérité) n'est pas du goût des investisseurs. Les marchés financiers cédaient 2% mardi dans la matinée, après avoir chuté de plus de 4% lundi. La coalition de centre droit du Premier ministre Pedro Passos Coelho, dont le Parti social-démocrate est arrivé en tête aux législatives du 4 octobre, ne dispose pas d'une majorité au parlement. Ensemble les trois partis de gauche, en tête desquels le Parti socialiste, contrôlent plus de sièges que le centre droit. "La gauche va faire bloc et rejeter le programme de Passos Coelho, acculant le Premier ministre à la démission", a déclaré Antonio Barroso, un des cadres dirigeants de Teneo Intelligence, société de consultants en risque politiques. Le président portugais, Anibal Cavaco Silva, pourrait demander au gouvernement Passos Coelho de rester en fonctions, à titre intérimaire, en l'attente de législatives anticipées l'année prochaine, ou inviter le chef de file des socialistes, Antonio Costa, à constituer un gouvernement de gauche. Si Costa dirige un gouvernement dont font partie les communistes et le Bloc de gauche, ce sera la première coalition au pouvoir à comprendre des partis classés aussi à gauche depuis les lendemains de la "révolution des oeillets" en 1974, indique Barroso. La plus grande centrale syndicale du Portugal, la CGTP, qui est liée aux communistes, a appelé à un rassemblement mardi après-midi devant le parlement à Lisbonne. Une contre-manifestation en soutien au gouvernement de centre droit est prévue au même endroit, mais un peu plus tôt. (Axel Bugge; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant