Portugal-La cour suprême approuve certaines mesures d'austérité

le
0

LISBONNE, 14 août (Reuters) - La cour suprême portugaise a approuvé jeudi certaines mesures d'austérité décidées dans le cadre du plan de sauvetage international dont le pays est sorti en mai, octroyant ainsi davantage de moyens au gouvernement pour réduire le déficit budgétaire. Le Tribunal suprême de Justice a avalisé des baisses de salaire dans la fonction publique, qui représentent des économies annuelles de près de 800 millions d'euros, mais seulement pour 2014 et 2015 alors que le gouvernement voulait les prolonger jusqu'en 2018. Le président de la cour, Joaquim Sousa Ribeiro, a expliqué à la presse que ces mesures étaient autorisées en 2014 et 2015 du fait du caractère "exceptionnel" de ces deux années, qui limite la marge de manoeuvre budgétaire du gouvernement. Cela permettra au gouvernement de poursuivre ses efforts pour ramener le déficit à 4% cette année et 2,5% en 2015, comme il s'y est engagé, contre 4,9% en 2013. Le tribunal a en revanche rejeté une autre mesure prévoyant une ponction exceptionnelle sur les retraites de la fonction publique, pour un montant d'environ 270 millions d'euros par an. L'inquiétude des marchés financiers concernant le Portugal est retombée ces derniers mois, permettant à ses rendements obligataires de revenir près de leurs niveaux d'avant le début de la crise de la dette en 2011. La décision de la cour suprême marque une petite victoire pour le gouvernement qui tient à honorer ses engagements pris auprès de l'Union européenne. Fin mai, le tribunal avait rejeté une première proposition de baisse des traitements des fonctionnaires. (voir ID:nL6N0OH0BD ) (Axel Bugge, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant