Portugal : la colère monte contre le matraquage fiscal

le
0
Le projet de budget 2013 augmente les impôts sur le revenu de 30% en moyenne. La contestation s'organise.

Le budget 2013 infligera aux Portugais une augmentation des impôts «énorme». L'appréciation ne vient pas de l'opposition, mais du ministre portugais des Finances, Vitor Gaspar. Au moment où le FMI ouvre la porte à un rééchelonnement des objectifs de déficit public et plaide pour un allégement des cures d'austérité dans les pays du sud de la zone euro, le gouvernement conservateur de Pedro Passos Coelho, lui, enfonce le clou.

L'exécutif présentait ce lundi soir le projet de budget 2013 à l'Assemblée de la République, la Chambre basse portugaise. Le texte validé en Conseil des ministres lundi matin prévoit une hausse de l'impôt sur le revenu de 30% en moyenne, soit l'équivalent de deux à trois mois de salaire pour un contribuable moyen. La formule envisagée réduirait de huit à cinq le nombre de tranches d'imposition... et reverrait à la baisse chacun des seuils concernés. Ainsi, la tranche maximale s'appliquera dès 80.000 euros annuels, au lieu de 153.50

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant