Ports : Thibault accuse le gouvernement

le
0
Le patron de la CGT lui reproche d'avoir changé d'avis sur la prise en compte de la pénibilité dans les ports. Un revirement à l'origine du conflit qui paralyse le secteur pour le quatrième week-end consécutif.

C'est la première fois qu'il s'exprime dans la presse depuis l'annonce, démentie, de son départ de la CGT. Dans un entretien à paraître lundi dans L'Humanité, le secrétaire général de la CGT affirme que «le gouvernement porte la totale responsabilité» du conflit qui perturbe depuis plusieurs mois les ports français.

Pour le quatrième week-end consécutif, en effet, les dockers et grutiers/portiqueurs étaient appelés à faire grève à tour de rôle entre vendredi et lundi. Au centre de ce bras de fer entre la CGT des ports et docks et le gouvernement, la prise en compte de la pénibilité. «Il y a eu négociation entre les employeurs et les syndicats pour organiser et financer des départs anticipés. Le gouvernement avait donné son accord», explique Bernard Thibault dans les colonnes du quotidien. Or, après le remaniement de novembre, le gouvernement explique qu'«il n'en est plus question, au motif de l'application de la loi sur les retraites». Bernard Thibault,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant