Ports : François Chérèque critique la CGT

le
0
Le leader de la CFDT estime que le corporatisme n'est pas bon.

Le système syndical n'est «pas tout à fait démocratique dans les ports». Ce n'est pas le secrétaire d'État aux Transports qui le dit, mais François Chérèque, le leader de la CFDT. Invité ce dimanche du «Grand Rendez-Vous Europe 1-Aujourd'hui en France», il a affirmé que «depuis la Libération, nous sommes dans un syndicalisme unique, où ce sont les syndicats qui font l'embauche, à savoir la CGT». «Au moment où il faut faire évoluer, vous avez un corporatisme qui met en difficulté les bassins économiques», a encore reconnu François Chérèque. Les ports français sont perturbés depuis des mois par des mouvements de grève portant sur la prise en compte de la pénibilité dans le départ anticipé à la retraite de certaines catégories de travailleurs portuaires.

LIRE AUSSI :

» AUDIO - Chérèque au grand rendez-vous Europe 1-Aujourd'hui en France

» Ports : Bernard Thibault accuse le gouvernement

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant