Porto Rico : pas de plan de sauvetage attendu de Washington

le
0

Les aides sociales et les transferts financiers depuis la capitale fédérale représentent déjà 40 % des revenus des Portoricains. Les autorités n'attendent pas plus d'aide financière des États-Unis.

Washington ne volera pas au secours de Porto Rico. Les autorités locales l'ont bien compris. Et ne s'en offusquent pas. «La vérité, c'est que nous avons trop emprunté depuis une décennie. Et comme la liste des États, des villes et collectivités locales en difficulté est bien trop longue aux États-Unis... il est clair que le Congrès ne votera ­jamais un "paquet" d'aide à Porto Rico», nous avoue un proche du gouverneur.

Carlos Colon de Armas, professeur de finance à la Business School de l'Université de Porto Rico, est tout aussi réaliste et encore plus ­explicite: «Il nous faut d'urgence 3 milliards de dollars pour tenir jusqu'en 2015. De la petite monnaie pour Washington! Pour autant, nous sommes arrivés au bout du rouleau. 70 milliards de doll...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant