Portland va taxer les patrons trop gourmands

le
4
Les revenus du  Pdg de General Electric Jeff Immelt  (ici en avril 2016)  sont visés par la nouvelle taxe.
Les revenus du  Pdg de General Electric Jeff Immelt  (ici en avril 2016)  sont visés par la nouvelle taxe.

C’est une première aux Etats-Unis : la plus grande ville de l’Oregon, sur la côte ouest, a décidé d’obliger les patrons des entreprises implantées localement à limiter leur rémunération à moins de cent fois le salaire médian des employés.

Jean-Luc Mélenchon en rêve, Portland l’a fait. La plus grande ville de l’Oregon (610 000 habitants) a décidé de s’attaquer aux inégalités en obligeant les patrons des entreprises implantées localement à limiter leur rémunération maximale à cent fois le salaire médian des employés. Si le ratio adopté par le conseil municipal de la ville reste cinq fois plus généreux que celui proposé par le candidat de la « France insoumise », l’initiative n’en constitue pas moins une première aux Etats-Unis.

La mesure, qui prendra effet le 1er janvier 2017, vise à taxer les entreprises qui ne respecteraient pas ce rapport de 1 à 100. En cas d’infraction, celles-ci verraient leur impôt local être majoré de 10 %. Cette pénalité sera portée à 25 % si le PDG gagne 250 fois plus que le salaire médian.

Plus de 500 entreprises cotées sont implantées à Portland, qu’il s’agisse de Walmart (où le ratio atteint 209) ou de General Electric (202). La ville estime qu’elle pourrait ainsi collecter jusqu’à 3,5 millions de dollars par an.

A l’origine de l’initiative, un conseiller municipal démocrate, Steve Novick, qui ne cache pas avoir été inspiré par l’économiste français Thomas Piketty, auteur de l’ouvrage consacré à l’explosion des inégalités, Le Capital au XXIe siècle (Seuil, « Les livres du nouveau monde », 2013). « C’est un combat contre les inégalités extrêmes », explique M. Novick, qui espère que cela va créer un effet d’entraînement.

« Les villes et les Etats devraient décourager les écarts de ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rillouto il y a 12 mois

    où sont les commentaires des droiteux ??? parce que ce genre de procédé,n'est pas loin du mode communo-socialo ... avec ce genre de mesure,trump est parti pour etre un super president !!

  • rillouto il y a 12 mois

    comme quoi,quand on veut ,on peut ...... mais avant que cela arrive en france,les poules auront des dents ....

  • franck8 il y a 12 mois

    Les américains encore une fois nous montrent la voie.

  • jmlhomme il y a 12 mois

    Je ne vois pas pourquoi on autoriserait plus de 50 fois le salaire moyen.... car cela est dejà enorme. Et ce n'est pas de la jalousie car dejà à 100 000 € par mois de salaire, je vois mal ce qui pourrait justifier en toucher davantage. Et nous parlons bien de remunerations, pas de revenus de patrimoine.