Portland monstrueux !

le
0
Portland monstrueux !
Portland monstrueux !

« Nous allons simplement devoir laisser ça derrière nous et essayer d'accrocher le prochain match. » Pas besoin de plus d'explications. Par cette simple phrase, Thaddeus Young est parvenu à résumer le sentiment partagé des Sixers après le passage de l'ouragan Portland dans la Wells Fargo Center samedi. Car si la franchise de Pennsylvanie a cru, un temps, pouvoir rivaliser avec le grand manitou de la conférence Ouest, l'illusion n'aura pas duré longtemps. Un quart-temps tout au plus. Menés de +7 à la pause, les hommes de Doug Collins savaient le match plié au terme d'un troisième quart-temps monstrueux (15-40) qui mettait les Blazers hors de portée (+32).

Un Portland record

Restait alors à courber l'échine et jeter ses dernières forces dans la bataille en espérant que la correction ne soit pas trop violente. Il n'en sera rien. Emmené par LaMarcus Aldridge (20 points, 16 rebonds), Nicolas Batum (17 points, 9 rebonds) ou encore Damian Lillard (16 points), Portland baissait légèrement en intensité mais s'imposait 139 à 105 s'offrant, au passage, deux nouveaux records : record à 3 points pour la franchise (21 au total ce samedi, soit 4 de plus que l'ancien record de la franchise, à 2 unités du record absolu en NBA) et record de points de la saison (la marque à battre était alors de 137, 137 unités marquées par les Clippers face à Houston le 4 novembre dernier).

Les Spurs faciles

Portland toujours en tête à l'Ouest mais talonné par des Spurs qui, de leur côté, semblent bien décidés à ne rien lâcher. Partis pour un nouveau road-trip de 5 jours qui débutait samedi à Utah, les troupes de Popovich, embarquées dans le sillage de Tony Parker (15 points, 5 rebonds, 7 passes décisives) et Tim Duncan (22 points, 12 rebonds et 4eme double-double en 6 matchs), ont tranquillement récité leur partition face à un Jazz totalement muselé. Résultat final, victoire 100 à 84 pour San Antonio qui savourait son dixième succès en douze matchs à l'extérieur cette saison.

Bryant qui rit, les Bulls qui pleurent

Sourire également du côté des Lakers. Après avoir goûté à la défaite trois fois depuis son retour sur les terrains, Kobe Bryant (21 points, 7 rebonds, 8 passes décisives) a enfin renoué avec le succès face aux Bobcats (85-88). Quatrième victoire en huit matchs pour la franchise californienne, quatrième victoire à l'extérieur ! Ça passe aussi pour le Miami. Battu par les Pacers il y a 5 jours, le Heat débute sa série de 5 rencontres à domicile par une victoire sur Cleveland 114 à 107. A noter enfin que rien ne va plus du côté des Bulls. Après une courte victoire face aux Bucks vendredi, Joakim Noah et ses coéquipiers n'ont pas su enchaîner et tombent face aux Raptors (77-99), encaissant leur 10eme revers lors de leurs 13 dernières rencontres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant