Portée par un sondage, Marine Le Pen ne compte pas «faire de la figuration»

le
0
Donnée en tête du premier tour de la présidentielle de 2012 par un sondage, la présidente du FN affirme «partir pour gagner». «Une vague bleue Marine commencera peut-être aux cantonales», prévient-elle. Avec une vidéo iTélé.

Marine Le Pen ne veut pas laisser passer l'élan créé par le sondage du Parisien qui la place dimanche en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle 2012. La présidente du FN prévient qu'elle «part pour gagner». «A mon avis il y aura une surprise, je ne pars pas pour faire de la figuration ni pour témoigner, je veux porter mon projet et appliquer les solutions qui sont celles du Front national», a déclaré la chef de file du parti frontiste sur I-Télé.

La player a utiliser par défaut dans les articles du figaro.fr. maj1 brightcove.createExperiences(); Plus d'infos en vidéo sur itélé.fr

«Il y a trois mois j'étais à 11 ou 12%, aujourd'hui d'après les différents sondeurs je suis entre 20 et 25%, vous ne sentez pas qu'il se passe quelque chose ? Moi je crois qu'il se passe quelque chose», a rappelé Marine Le Pen, créditée par Harris Interactive de 23% des intentions de vote contre 21% pour Nicolas Sarkozy et Martine Aubry...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant