Port de Marseille : le conflit a déjà coûté 600 millions d'euros 

le
0
Le blocage des terminaux pétroliers entre dans son 29e jour.

À Marseille, ville d'où est parti le mouvement social actuel avec le blocage des terminaux pétroliers qui entre dans son 29 e jour, le conflit a déjà coûté plus de 600 millions d'euros.

Le collectif «Touche pas à mon port», qui revendique 10.000 adhésions depuis son lancement lundi dernier, chiffrait alors le préjudice : 350.000 euros de chiffre d'affaires et trois emplois perdus par jour de grève du seul terminal conteneurs des bassins intérieurs de Marseille (où le travail a repris vendredi), 34 millions pour l'industrie pétrolière après 21 jours de blocage des terminaux pétroliers, 550 millions pour l'industrie chimique, 4 millions d'euros pour les commerces touchés par l'impact de la grève sur le secteur des croisières et, enfin, 40 millions d'euros pour les TPE-PME.

Face à une situation qui a pour conséquence le blocage de 77 navires en rade, Patrick Daher, le président du conseil de surveillance du Grand Port mar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant