Porsche SE reste attiré par la technologie

le
0

STUTTGART, 17 mars (Reuters) - Porsche Automobil Holding SE PSHG_p.DE envisage de réaliser de nouveaux investissements dans le secteur technologique et cherche, comme beaucoup de constructeurs automobiles, à se faire une place sur le marché des éditeurs de logiciels. La société d'investissement basée à Stuttgart, qui détient une participation majoritaire du capital du constructeur allemand Volkswagen VOWG_p.DE , cherche à investir depuis qu'elle à vendu ses voitures de sport Porsche à VW en 2012. "La connectivité entre les voitures et l'infrastructure est une des tendances clé du secteur automobile", a déclaré mardi le président du directoire de Porsche SE Martin Winterkorn à la conférence de presse annuelle de la société. "Nous y voyons un domaine d'investissements futures très intéressant et rentable." Porsche SE, contrôlé par les familles Porsche et Piech a acquis 10% du fournisseur américain d'informations sur le trafic Inrix, pour environ 55 millions de dollars en septembre. Porsche SE, qui disposait d'une trésorerie nette de 2,27 milliards d'euros fin décembre, a par ailleurs indiqué qu'il visait un bénéfice net situé entre 2,8 et 3,8 milliards d'euros cette année, contre trois milliards d'euros en 2014. Le directeur financier Hans Dieter Pötsch a par ailleurs signalé que la holding devrait verser un arriéré d'impôt de 428 millions d'euros cette année, ce qui pourrait ramener sa trésorerie nette à 1,7-2,3 milliards d'euros. L'action Porsche SE a terminé la séance en baisse de 1,29% en Bourse de Francfort, dont l'indice Dax .GDAXI a cédé 1,54%. (Ilona Wissenbach et Andreas Cremer, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant