Porsche Cayenne GTS : ce n'est pas le bagne

le
0
Le nouvel opus de cet imposant SUV affiche un étonnant dynamisme, conforme au tempérament sportif qu'il revendique.

Porsche présente aujourd'hui un Cayenne GTS revu et corrigé, plus puissant, plus sobre, plus léger et surbaissé. Ce modèle, qui s'intercale entre le «petit» S (300 ch) et le «kolossal» Turbo (500 ch), mise plus encore que son prédécesseur sur son tempérament sportif afin de dépasser son statut de simple intermédiaire. L'effort a d'abord porté sur son V8 4,8 l atmosphérique de 420 ch. Le succès est au rendez-vous: ce groupe, vigoureux dès la sortie du régime de ralenti, grimpe ensuite dans les tours de manière étourdissante. Sa voix rauque retentit alors dans tout l'habitacle grâce à deux canaux acoustiques débouchant dans les montants avant. Ambiance course garantie! Des roues de 20 pouces derrière lesquelles tentent de se dissimuler d'énormes étriers de freins rouge vif, des encadrements de portes et des embouts d'échappements revêtus d'un élégant noir mat complètent ce look sportif. Très soigné, le châssis du GTS met en oeuvre une longue liste d'aid

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant