Porochenko craint une "guerre totale", espère une trêve

le
1

(Actualisé avec citations de Porochenko) BRUXELLES, 30 août (Reuters) - Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré samedi que le conflit avec les séparatistes de l'est de l'Ukraine était proche du "point de non retour" et qu'il ne restait plus beaucoup de temps pour éviter une "guerre totale" avec la Russie. Pendant une conférence de presse à Bruxelles, où il venait d'assister au sommet de chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, Petro Porochenko a dit espérer que la réunion du groupe de contact entre les représentants de Kiev, Moscou et de l'UE prévue lundi permettrait d'aboutir à un accord de cessez-le-feu. Petro Porochenko a précisé que les dirigeants européens s'étaient mis d'accord pour préparer de nouvelles sanctions contre la Russie, dont l'application sera conditionnée à la mise en oeuvre de son plan de paix. "Sur la base de mes propositions, qui ont été appuyées par la majorité des Etats membres, il y a des sanctions qui pourraient être appliquées, des sanctions sectorielles du troisième niveau", a-t-il dit. Leur mise en oeuvre, a précisé Petro Porochenko, "dépendra des avancées du plan de paix du président de l'Ukraine". (Alastair Macdonald; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le samedi 30 aout 2014 à 22:00

    Je disais donc! c’est un revers cinglant pour le gouvernement de Kiev qui explique maintenant systématiquement ses déroutes et son incompétence militaire en criant « aux Russes » pour se dédouaner de ses échecs tout en quémandant de nouveaux moyens militaires et financiers à l’OTAN et l’UE.Peureuchenko est un idiot qui voulait régler le problème de l'Est en une semaine. maintenant il pleure pour un cessez-le-feu.