Popularité: Hollande et Ayrault en recul dans les sondages, Valls aussi

le
1
Popularité: Hollande et Ayrault en recul dans les sondages, Valls aussi
Popularité: Hollande et Ayrault en recul dans les sondages, Valls aussi

Les sondages se suivent et se ressemblent pour les deux têtes de l'exécutif. Avec 21% et 22% d'opinions favorables, François Hollande et Jean-Marc Ayrault perdent respectivement 3 et 4 points en février, selon un sondage Ipsos* pour Le Point publié lundi, selon lequel Manuel Valls perd aussi cinq points.

18% des personnes interrogées ont un jugement plutôt favorable et 3% très favorable de l'action de François Hollande en tant que président de la République. 33% ont un avis plutôt défavorable (-1 point) et 43% très défavorable (+3), soit un total de 76% d'opinions négatives. 3% ne se prononcent pas.

Sur l'action du Premier ministre, 2% ont un jugement très favorable et 20% plutôt favorable. 38% ont au contraire une opinion "plutôt défavorable" et 33% très défavorable, soit un total de 71% d'avis négatifs. 7% ne se prononcent pas.

Valls perd cinq points

Le palmarès des leaders politiques reste dominé par Manuel Valls avec 48% de jugements favorables sur son action, mais en recul de cinq points après de mauvais chiffres sur l'insécurité. A égalité, Bertrand Delanoë (47%, -3) et Christine Lagarde (47%, -2) complètent le podium.

Alain Juppé, qui était deuxième en janvier, dévisse de 6 points, à 46%, et se retrouve en 4e position. Parmi les 15 premiers, tous reculent, de Nicolas Sarkozy (-3 points à 43%) à Jean-Louis Borloo (-5 à 41%), à l'exception de Martine Aubry (+2 à 42%) et Ségolène Royal (+1 à 38%).

La tendance est confirmée par le baromètre mensuel BVA** pour Orange, L'Express, la presse régionale et France Inter, publié ce lundi. Selon cette enquête, la cote de popularité de François Hollande a reculé de quatre points en février avec 27% de bonnes opinions, celle de Jean-Marc Ayrault perdant deux points à 26%, Leurs cotes se rapprochent de leurs niveaux les plus bas, respectivement 26% et 25% en octobre pour le président de la République et le Premier ministre.

Interrogés ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspad le lundi 10 fév 2014 à 20:03

    21% et encore, on peut penser que c'est la fourchette haute