Popolare di Bari, première banque à user de la garantie d'Etat

le
0
    ROME, 25 mars (Reuters) - La petite banque italienne Banca 
Popolare di Bari a eu recours au nouveau mécanisme de garantie 
de l'Etat pour vendre un portefeuille de créances douteuses, a 
annoncé vendredi le ministère de l'Economie, qui s'est dit "très 
satisfait" de cette décision. 
    Le ministère n'a pas précisé le montant des  créances que 
l'établissement projetait de céder dans le cadre de ce 
programme. Popolare di Bari cherche à vendre un milliard d'euros 
au plus dans ce cadre, ont récemment indiqué des sources. 
    Pour vendre des prêts dans le cadre du mécanisme de garantie 
de l'Etat mis en place par Rome pour aider les banques du pays à 
se délester de leurs créances douteuses, la banque va les 
regrouper dans des obligations titrisées.  
    Les banques italiennes ont accumulé quelque 200 milliards 
d'euros de créances douteuses pendant la récession de 2012 à 
2014, ce qui pèse sur leurs bilans et freine une activité de 
crédit qui serait bien utile pour soutenir la reprise. 
    Le gouvernement italien a obtenu fin janvier l'aval de la 
Commission européenne pour ce mécanisme, mettent ainsi un terme 
à près d'un an de négociations parfois tendues.   
 
 (Steve Scherer, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux