Ponts d'or : les dépenses d'infrastructure vont relancer l'économie

le
3
Au Japon, plus de la moitié des ponts auront dépassé 50 ans en 2030. Ici l'autoroute 5 à Osaka. (© CC-J. Mikani)
Au Japon, plus de la moitié des ponts auront dépassé 50 ans en 2030. Ici l'autoroute 5 à Osaka. (© CC-J. Mikani)

Les opposants aux politiques keynésiennes de soutien à l’économie aiment à vilipender les coûteux projets ineptes, les ponts qui ne mènent nulle part. S’ils sont français, ils dénoncent les ronds-points inutilement posés à l’entrée des bourgs et, depuis peu, les TGV destinés aux lignes Intercités. Les plus caustiques évoquent le sapeur Camember, héros de bande dessinée du XIXe siècle, qui, sous l’oeil du sergent Bitur, creuse un trou pour en remplir un autre.

Pourtant, du Japon au Royaume-Uni en passant par les Etats-Unis, on va se mettre à creuser… à beaucoup creuser. Ces trois grandes économies, imitant le plan Juncker européen récemment porté à 630 milliards d'euros, ont dévoilé des projets d’infrastructures de très grande ampleur. Sur cinq ans on parle de 210 milliards de dollars au Japon et de 133 milliards au Royaume-Uni*.

Quant aux Etats-Unis, Hillary Clinton promet 250 milliards sur la même période et la création concomitante d’une banque nationale d’infrastructure susceptible de financer, par l’emprunt, 250 milliards de travaux supplémentaires. Donald Trump, jamais en mal de surenchère, a annoncé vouloir faire deux fois plus...

Raisonnable ?

Tant de dépenses à un moment où les niveaux d’endettement sont très élevés, est-ce bien raisonnable ? C’est en tout cas nécessaire : les trois pays ont en commun le vieillissement brutal de leurs équipements. Aux

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 il y a un mois

    Ponts d'or ? Condor, oui !

  • JUFRABRE il y a un mois

    Ah. Super nouvelle !!!!!!!!!!!!!

  • M5285637 il y a un mois

    enfin