Pologne-Nouvelles manifestations de femmes pour le droit à l'IVG

le
1
    VARSOVIE, 24 octobre (Reuters) - Plusieurs centaines de 
femmes ont manifesté lundi dans des villes de Pologne pour 
s'opposer au projet du gouvernement conservateur de limiter le 
droit à l'avortement. 
    Elles entendaient réagir aux propos tenus par Jaroslaw 
Kaczynski, chef du parti conservateur Droit et justice (PiS, au 
pouvoir), d'après lequel il ne faut pas pratiquer d'avortement 
dans les cas de foetus souffrant de graves malformations, afin 
qu'ils puissent être baptisés puis inhumés dans la tradition. 
    Les chaînes de télévision ont montré des centaines de femmes 
habillées de noir, protestant dans les rues de grandes villes 
comme Varsovie, Katowice, Wroclaw, Poznan, Gdansk ou Bialystok. 
    Ces nouvelles marches de protestation étaient organisées par 
un collectif intitulé "Grève nationale des femmes" et dirigées 
contre la politique gouvernementale menée par le PiS et contre 
son alliée, l'influente Eglise catholique de Pologne. 
    "Je ne veux pas que M. Kaczynski et l'Eglise prennent des 
décisions concernant ma vie", déclarait une femme de 34 ans, qui 
manifestait lundi dans les rues de Varsovie. 
    "Je suis ici après les propos de Kaczynski sur le fait qu'il 
faudrait laisser naître des foetus souffrant de malformations", 
disait pour sa part une femme de 62 ans, également à Varsovie, 
en ajoutant : "Je ne veux pas que mes filles soient forcées à 
faire ça". 
    Le 6 octobre, le parlement polonais a massivement rejeté le 
projet initial du gouvernement d'interdire presque totalement 
l'avortement. Trois jours plus tôt, des dizaines de milliers de 
femmes, à la surprise des députés, étaient descendues dans les 
rues pour manifester une "marche noire" contre ce projet. 
    Kaczynski a riposté la semaine suivante par un nouveau 
projet qui a incité les femmes à maintenir leur coordination en 
vue des nouvelles manifestations organisées lundi.  
 
 (Marcin Goettig; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a un mois

    Parler d'IVG est un mensonge. Il ne s'agit pas d'interruption volontaire de grossesse mais de cessation définitive de grossesse.