Pologne-La non-extradition de Polanski va être contestée

le
1
    VARSOVIE, 31 mai (Reuters) - Le ministre de la Justice 
polonais, Zbigniew Ziobro, va contester devant la Cour suprême 
polonaise la décision de ne pas extrader le cinéaste Roman 
Polanski vers les Etats-Unis, rapporte mardi l'agence PAP. 
    Washington a demandé à Varsovie d'extrader Roman Polanski, 
mais une juridiction a rejeté cette requête. 
    "J'ai décidé d'interjeter appel de la décision par laquelle 
la cour a décidé de ne pas extrader M. Polanski aux Etats-Unis 
pour les faits pour lesquels il est accusé et recherché pour le 
viol d'un enfant", a déclaré Zbigniew Ziobro cité par l'agence 
PAP. 
    Cette affaire reste célèbre et disputée internationalement 
près de 40 ans après les faits. Certains exigent une sanction 
exemplaire; d'autres estiment que les autorités américaines 
doivent renoncer à demander l'extradition du réalisateur 
franco-polonais, aujourd'hui âgé de 82 ans. 
    Roman Polanski a reconnu en 1977 avoir eu une relation 
sexuelle avec une mineure de 13 ans lors d'une séance de photos 
à Los Angeles. Il a alors passé 42 jours en prison avant d'être 
remis en liberté après une négociation ("plea bargain"). 
    Mais il a fui les Etats-Unis l'année suivante, redoutant que 
le magistrat chargé du dossier ne revienne sur l'accord passé à 
l'époque et ne le condamne à plusieurs années de prison. 
    En 2009, il a été arrêté à Zurich sur mandat d'arrêt des 
Etats-Unis et placé en résidence surveillée. Il a été libéré 
l'année suivante après la décision des autorités suisses de ne 
pas l'extrader. Les Etats-Unis ont ensuite demandé son 
arrestation à la Pologne après une apparition du réalisateur à 
Varsovie en 2014. 
    Roman Polanski vit à Paris, mais possède également un 
appartement à Cracovie et se rend régulièrement dans son pays 
d'origine. 
 
 (Wiktor Szary, Pawel Florkiewicz et Adrian Krajewski,; Nicolas 
Delame et Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 31 mai 2016 à 09:16

    Les Polonais sont aux ordres de Washington, comme l'Europe, d'ailleurs.