Pollution : nos véhicules sont encore trop peu vertueux

le , mis à jour à 09:15
2
Pollution : nos véhicules sont encore trop peu vertueux
Pollution : nos véhicules sont encore trop peu vertueux

Officiellement, les constructeurs automobiles ont tous respecté en 2015 l'objectif que leur avait fixé l'Union européenne : ne pas dépasser une moyenne de 130 g de CO2/km pour l'ensemble des véhicules vendus sur le continent. « Chaque gramme de dépassement leur aurait coûté 95 € d'amende par véhicule », souligne-t-on au Réseau action climat (RAC). Sauf que cette ONG n'est pas dupe de ces résultats apparemment vertueux. D'après un rapport de l'association Transport & Environnement, dévoilé mercredi 21 décembre par le RAC, « les deux tiers des progrès de consommation » officiellement affichés par les constructeurs sont dus à l'optimisation des tests réalisés en laboratoire, grâce à des modèles d'essai spécialement conçus pour consommer le moins possible.

 

Mais, évidemment, une fois sur la route, jamais la voiture de Monsieur Tout-le-Monde n'atteindra les données affichées par le fabricant. Les ONG ont épluché un million de mesures effectuées par des conducteurs eux-mêmes sur leurs véhicules et les essais réalisés par des magazines automobiles en condition réelle de conduite.

 

 

Nouvelles règles en 2025

 

« On constate que le fossé s'est creusé ces trois dernières années entre la performance énergétique officiellement affichée et la performance réelle du véhicule, souligne Loreleil Limousin, du Réseau action climat. Les émissions de CO2 sont plus élevées de 42 % en moyenne en 2015 alors que l'écart n'était que de 9 % en 2001. »

 

Bonnet d'âne de ce classement : la marque Mercedes, dont les véhicules « émettent 55 % de plus de CO2 que les valeurs d'homologation ». Contactée, la marque allemande ne nous a pas répondu.

 

Une nouvelle réglementation doit être fixée en 2025, assortie d'un test de mesures des émissions de CO2 en conditions réelles de conduite. « Mais, en attendant, pour obtenir une consommation optimum lors des tests d'homologation, les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • markito il y a 11 mois

    Disons aussi que si les socialos nous laissaient un peu d'argent, on pourrait peut-être changer pour un véhicule plus vertueux...

  • dotcom1 il y a 11 mois

    Ca dépend si le véhicule roule ou reste au parking! Une Ferrari qui roule 1000 km par an sera toujours plus vertueuse qu'une Kangoo qui en parcours 150000. Pourtant devinez qui est sanctionné par le malus écologique?