Pollution : le film qui bouscule la Chine

le
0
La ville de Shenyang, dans la province de Liaoning dans le nord-est de la Chine, le 22 février 2015.
La ville de Shenyang, dans la province de Liaoning dans le nord-est de la Chine, le 22 février 2015.

La Chine a trouvé sa "vérité qui dérange". Le Al Gore local est une femme, ancienne star de la télévision d'État CCTV. Chai Jing, journaliste vedette et maman, marche sur les traces du vice-président américain en tirant la sonnette d'alarme dans un documentaire-choc sur la pollution qui asphyxie le pays le plus peuplé du monde. Et elle a visé juste, au vu de l'ampleur de la réponse du public chinois, au point de bousculer les autorités. Plus de 150 millions de personnes ont visionné en l'espace d'un week-end son film-enquête. Under the Dome, posté en ligne sur le YouTube chinois samedi, a déclenché un tsunami de réactions. 370 millions de commentaires sur le réseau social Weibo, le Twitter local.

Appuis

Pendant 103 minutes, cette enquête, conduite durant un an, expose au grand jour l'ampleur de la pollution ainsi que le manque d'efficacité des mesures décrétées par les autorités pour réduire la pollution. "As-tu déjà vu les étoiles ?" demande la journaliste à une petite fille d'une ville minière du Shanxi. "Non", répond l'enfant de cette région parmi les plus polluées de la planète. Pas de révélation fracassante, mais des chiffres enrobés d'émotion qui sont généralement gardés sous le boisseau par les médias officiels. Le documentaire démontre le fossé existant entre les mesures décidées par Pékin et leur manque d'application sur le terrain, miné par la corruption et le jeu des intérêts...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant