Pollution : Faut-il interdire les voitures les plus anciennes ?

le
6
Pollution : Faut-il interdire les voitures les plus anciennes ?
Pollution : Faut-il interdire les voitures les plus anciennes ?

Madjid Ferhad

32 ans, chauffeur-livreur

Saint-Denis (93)

Bien sûr. On parle de l'état de santé de la planète. J'ai un principe : tu pollues, tu ne viens pas dans les grandes villes ! Il faut une tolérance pour les véhicules de société, mais, pour le reste, ce type de mesure permettrait une prise de conscience des pollueurs. Le centre des grandes villes doit être préservé des voitures sales.

 

Noël Kuntz-Cipriotti

33 ans, importateur

Paris (XIII e)

Non. La date de mise en circulation n'est pas un critère suffisant. J'ai une Austin Mini de 1982 qui pollue moins que beaucoup de véhicules neufs. Cette mesure m'obligerait à laisser ma Mini au garage et à regarder passer les gros 4 x 4 neufs ? Ce n'est pas qu'une question de riches contre les pauvres, c'est clairement une injustice.

 

Serge Noël

63 ans, comédien

Paris (XIII e)

Non. Ce genre de mesure favorise les gens qui ont les moyens de s'acheter des voitures neuves et pénalise les autres. Je ne pense pas que ceux qui roulent dans de vieilles voitures le fassent pour le plaisir de polluer. Les gens se déplacent pour travailler. Et le covoiturage, ce n'est pas si facile que ça à organiser.

 

Mathieu Jardel

31 ans, conducteur de travaux

Morangis (91)

Oui, mais il faudrait interdire les véhicules les plus polluants toute l'année. L'écologie, c'est important. Mais attention à ne pas dégoûter le public avec des mesures trop brutales. OK pour bloquer certains véhicules les jours de pollution. Mais à condition d'offrir des parkings gratuits à la périphérie et des transports en commun gratuits.

 

Dorothée Ewangelista

35 ans, chef de projet

Paris (XVII e)

Non. Commençons par interdire les 4 x 4 et les SUV afin que les pauvres ne soient pas les seuls à payer le prix de l'écologie. Ce type de mesure est punitif. Les pouvoirs ont encouragé le diesel et maintenant ses utilisateurs sont traités de pollueurs. Sans compter ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a un mois

    les socialistes nous polluent l'existence : ce sont les ennemis du peuple.

  • frk987 il y a un mois

    Quant aux artisans urbains, on frise le délire, voilà des gens qui font 2000 km par an, leur "épave" de 20 ans n'a que 40.000 km...alors il vont changer leur camionnette au lieu d'embaucher un apprenti ?

  • frk987 il y a un mois

    Je connais assez peu de gens qui aiment rouler dans des épaves, s'ils le font c'est peut-être qu'ils n'ont pas les moyens d'acheter un superbe 4x4 qui pollue dix fois plus qu'une épave.....Dire de rire à chaque nouvelle voiture que j'achète je consomme toujours plus, de là à en déduire que les nouvelles polluent plus que les anciennes....

  • M3471517 il y a un mois

    Il faudrait surtout revoir l'aménagement du territoire qui est catastrophique, mais c'est normal car c'est l'état qui s'en occupe. Ceux qui prennent leur voiture le font car il n'ont pas le choix. Rien que la semaine dernière le RER a été en panne tous les jours.

  • bordo il y a un mois

    J'ai une idée après là BAC, créons la BAP (brigade anti pauvres). Ne seraient autorisés à circuler que ceux qui payent assez d'impôts.

  • bordo il y a un mois

    Mme la maire a raison. Il faut interdire les voitures de pauvres à Paris. Et agrandir les places de parking : si vous croyez que c'est facile de garer une Bentley. D'ailleurs la fermeture des voies sur berge a grandement facilité la circulation, elles sont réservées aux cortèges officiels.