Pollution: faut-il avoir peur du Diesel?

le
0
Dans un avis à l'Académie de médecine, un pneumologue estime que les filtres à particules éliminent les émissions de ces moteurs

Les risques liés aux moteurs Diesel cristallisent depuis quelque temps toutes les inquiétudes en matière de pollution atmosphérique. Un avis du professeur Michel Aubier, pneumologue, membre de l'Académie de médecine, et disponible sur le site de cette institution fait le point sur les risques spécifiques de ces moteurs. «Le problème actuel, estime-t-il, est celui d'une diminution de la pollution liée aux transports dans sa globalité, plutôt qu'une focalisation sur les émissions des moteurs Diesel, compte tenu de l'évolution de la technologie.»

Les particules issues des moteurs Diesel représentent 40 % de la pollution particulaire urbaine. Elles sont issues des moteurs dont la combustion incomplète génère des microsphères de carbone agrégées les unes aux autres, auxquelles s'adsorbent de nombreuses molécules comme les hydrocarbu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant