Pollution domestique : des moquettes pour purifier l'air intérieur

le
0
Pollution domestique : des moquettes pour purifier l'air intérieur
Pollution domestique : des moquettes pour purifier l'air intérieur

Les particules fines ne sont pas perceptibles à l’œil nu. L'OMS, l’Organisation mondiale de la santé a déjà démontré la dangerosité des concentrations élevées de poussières fines dans l’air pour la santé. Et pourtant, chaque jour, nous inhalons ces minuscules particules de poussière et ces composés organiques volatils liés à la fumée de cigarette, la combustion, les produits cosmétiques, les solvants, colles, vapeurs de produits ménagers, cires, revêtements de meubles et jouets plastiques.

Les PM10 et les PM2,5

Plus les particules de poussière microscopiques sont petites, plus elles sont dangereuses pour la santé. Heureusement, nous éliminons les particules les plus « grosses » en toussant, en éternuant. Mais les plus fines pénètrent directement dans les sacs alvéolaires des poumons, échappant aux filtres naturels de l’appareil respiratoire, et augmentant les risques d’allergies et d’asthme, notamment chez les jeunes enfants et les personnes fragilisées (antécédents de bronchites, grands fumeurs par exemple).

Leur nocivité n’est plus a démontrer. On les classe en deux catégories : les PM10, particules inhalables d’un diamètre aérodynamique inférieur à 10 µm (micromètre), qui peuvent entraîner des problèmes de santé, puisqu'elles peuvent atteindre les poumons, pas toujours à même de les éliminer correctement. Et les PM2,5, particules fines d’un diamètre inférieur à 2,5 µm. Les particules de cette taille, et toutes celles qui sont encore plus microscopiques, échappent à tout type de masque protecteur ou presque. Elles peuvent attaquer les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, qui peine à s’en débarrasser, mais surtout, elles sont assez fines pour passer dans le sang.

Moquette VS sol dur

La solution se trouve t-elle dans l'arrivée sur le marché de moquettes issue de la technologie Desso Airmaster qui contribuent à réduire la quantité des particules fines et de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant