Pollution de l'air : la France mauvaise élève

le
0
La France ne respecte pas la directive européenne en vigueur. Réduire la pollution atmosphérique permettrait d'éviter 3000 morts par an dans neuf grandes villes

La lutte contre la pollution atmosphérique est sur le devant de la scène dans toutes les grandes villes européennes et tout particulièrement en France. Il y a un an, quasiment jour pour jour, l'Union européenne assignait la France devant la Cour européenne de justice pour non-respect des normes de PM10 (des poussières 6 à 8 plus petites que l'épaisseur d'un cheveu). Elle a estimé que la France n'avait pas pris «à ce jour de mesures efficaces pour remédier au problème des émissions excessives de ces particules dans plusieurs zones du pays», seize au total. Cette action est toujours en cours d'instruction. Elle peut conduire à une lourde condamnation financière de la France.

La réglementation européenne fait suite à une directive du 14 avril 2008, laquelle prolonge une première réglementation datant de 2005. La directive 2008/50/CE impose aux États membres de limiter l'exposition de la population au PM10. La concentration moyenne annuelle ne doit pas dépasser 40µ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant