Pollution de l'air à Paris : le diesel dans le collimateur

le
3
Pollution de l'air à Paris : le diesel dans le collimateur
Pollution de l'air à Paris : le diesel dans le collimateur

« Cette étude scientifique nous conforte, malheureusement, dans l'idée qu'il faut des actions fortes pour lutter contre la pollution de l'air. Nous sommes désormais dans une situation d'urgence ! » L'adjoint (EELV) de la maire de Paris en charge des transports, Christophe Najdovski, a annoncé lundi la mise en place d'un plan municipal pour la qualité de l'air au début de l'an prochain. Ce programme de mesures (dont certaines dépassent largement le seul cadre municipal) aura une cible prioritaire : les véhicules diesels (plus de 60 % du parc automobile parisien), premiers émetteurs de microparticules carbonées.

Des livraisons plus propres. Fin 2013, la mairie de Paris a signé une charte avec les transporteurs pour « dédiéséliser » les fins de livraison ; le « dernier km » dans le jargon de la profession. Il s'agirait de créer des lieux relais où les livreurs troqueraient leurs camions pour des véhicules propres, à 1 km de leur lieu de livraison. L'objectif est de parvenir à 50 % de ces livraisons effectuées avec des véhicules propres à l'horizon 2017 et à 100 % des livraisons propres en 2020. De l'aveu même des techniciens, les livraisons sans diesel sont pour l'instant très marginales.

VIDEO. Pic de pollution : difficile de limiter les effets indésirables

Des alternatives au tout-voiture. Pour limiter le nombre de véhicules en circulation dans Paris, la Ville compte multiplier les mesures d'incitation à laisser les voitures au garage. L'extension des transports en commun, de systèmes alternatifs du type Autolib' ou Vélib', « mais aussi des mesures pour développer les nouveaux modes de déplacement que sont le covoiturage ou l'auto-partage », indique l'adjoint aux transports.

Moins vite sur la route. La baisse de la vitesse (de 80 à 70 km/h) sur le périphérique a déjà permis, selon la mairie, une réduction de 34 % des embouteillages sur l'anneau parisien. La réduction des vitesses (qui se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 9 fév 2015 à 13:58

    Gratuité des abonnements de stationnement souterrain pour les résidents des zones conernées.

  • imozen le mardi 25 nov 2014 à 11:12

    Attitude citoyenne : ne pas avoir de voiture diesel. Soyons plus censés que les imbéciles qui se succèdent au pouvoir.

  • frk987 le mardi 25 nov 2014 à 10:51

    Les exceptions franchouillardes arrivent à perdurer des décennies, mais la réalité rattrape toujours les utopies. On a fait du tout diésel pour sauver Pigeot dans les années 70....C'est comme l'ISF, les 35h ou le PS au pouvoir, on s'apercevra qu'être seuls au monde, c'est forcément avoir tout faux.