Pollution auto : la bataille fait rage autour des normes européennes

le
0
Pollution auto : la bataille fait rage autour des normes européennes
Pollution auto : la bataille fait rage autour des normes européennes

Pour répondre aux normes européennes de plus en plus sévères, les constructeurs automobiles tentent de mettre en place de nouvelles prouesses technologiques. Alors que les limites imposées par Bruxelles pour 2015 s’établissent à 130 g/km de CO2, la moyenne des émissions des véhicules neufs vendus en 2014 n’a atteint que 124 g/km.

Les Français dans le top 3

Un classement établi par «Transport et Environnement » place PSA Peugeot Citroën en tête avec seulement 110,1 g/km de CO2 en 2014. Renault rétrograde et pointe à la troisième place avec une moyenne de 113,6 g/km. Nissan passe pour le constructeur dont les efforts ont été les plus importants avec une baisse de 12 % de ses émissions.

Si les progrès de Nissan, Volvo, Toyota, Renault et Daimler se maintiennent au même niveau, ils seront capables d’atteindre leurs objectifs respectifs d’ici à 2021. A cette date, les émissions moyennes de CO2 ne devront pas dépasser 95 g/km.

Menace sur l’emploi

Ces résultats tombent au moment où Bruxelles doit fixer de nouveaux objectifs pour 2025 et 2030. Face à l’arrivée de tests plus sévères et à des seuils rabaissés, les constructeurs alertent l’opinion. Citant une étude de FSI Consulting, l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA), estime que pour atteindre les nouveaux seuils prévus en 2021, le surcoût sera de 900 à 1 800 euros par véhicule, avec un impact négatif sur la rentabilité et l’emploi.

« Alors qu’elle était la plus profitable au monde en 2007 avec 15 milliards de profits, l’industrie automobile européenne a vu ses marges fondre pour répondre au durcissement des normes et a enregistré un milliard de pertes en 2012 », plaide l’ACEA.

Des efforts à partager

Pour maintenir compétitivité et emploi, les constructeurs automobiles européens demandent que les véhicules ne portent pas l’ensemble des efforts à eux seuls. Ils recommandent de prendre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant