Politiques et sportifs réagissent aux suspensions de Platini et Blatter

le
0
Politiques et sportifs réagissent aux suspensions de Platini et Blatter
Politiques et sportifs réagissent aux suspensions de Platini et Blatter

C'est officiel depuis ce lundi : les deux hommes à la tête des institutions les plus importantes du football prennent chacun 8 ans de suspension par la commission d'éthique de la FIFA. Depuis, les réactions d'amis, d'ennemis ou d'anciens coéquipiers se succèdent. Récapitulatif.

Ceux qui prennent la défense des accusés :



  • Noël The Great, président de la 3F à ses heures perdues : "Cette suspension de Michel Platini m'attriste et me choque. Elle paraît invraisemblable. Mais elle ne me surprend pas. Michel Platini a été jugé d'avance. Ce qui est incroyable du point de vue du droit. Mais j'ai confiance, malgré tout. Michel Platini a encore des possibilités de recours notamment devant le Tribunal arbitral du sport. Il va continuer à se battre. Sa vie a été dédiée au football. Il a fait de grandes choses à l'UEFA. J'espère que sa bonne foi sera reconnue."

  • Jean-Michel Aulas, intermittent du spectacle, sur France Info : "C'est une décision inique quand on connaît le fond du sujet. (…) C'est une décision qui intervient dans une logique absolument infernale de décisions qui visent à empêcher Michel Platini de présenter sa candidature à l'élection présidentielle de la FIFA. (…) Je suis très déçu de cette décision."

  • Vitali Moutko, ministre des Sports russes, interrogé par R-Sport : "De ce que nous savons et voyons, à mon avis, aucune raison ne peut expliquer un châtiment si sévère. Il s'agit d'un mauvais jour pour le football européen. Platini était le dirigeant de l'UEFA et je pense que Blatter ne méritait pas de quitter le monde du football." C'est bien connu, les meilleurs partent les premiers.

  • Marius Trésor, ancien coéquipier de Platini en équipe de France, sur BFM : "Le voir tomber comme ça, ça me fait un peu mal. Ce n'est pas le Michel que j'ai connu. Il ne va pas baisser les bras maintenant. Pour Blatter, tout est fini. Pour Michel, qui a 60 ans, pas encore. Il devait gêner pas mal de personnes pour que cette…









  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant