Police : Valls annonce le retour d'un matricule visible

le
0
Ce projet remplace lui du «récépissé» qui aurait été délivré par les policiers aux personnes contrôlées pour lutter «contre le délit de faciès».

Pas de récépissé en cas de contrôle mais un numéro pour identifier les policiers: c'est la solution retenue par Manuel Valls pour combattre les contrôles d'identité abusifs. Le ministre de l'Intérieur a annoncé mercredi sur France Inter le retour d'un «élément d'identification» sur «l'uniforme» ou le «brassard» des policiers. Une solution alternative à la remise d'un récépissé, également défendue par le Défenseur des droits dans un rapport publié mardi.Le défenseur des droits propose lui aussi de rétablir un «matricule visible», «repérable par les personnes contrôlées et utilisable en cas de plainte contre le policier».

Avec le récépissé, document qui aurait été délivré par les policiers aux personnes contrôlées, les syndicats de police avaient pointé un risque de stigmatisation et critiqué une inutile bureaucratie. Le projet a finalement été abandonné fin septembre par le premier ministre, «convaincu» par son ministre de l'Intérieur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant