Police: radioscopie d'un grand «blues»

le
0
INFOGRAPHIE - Manque de soutien, de reconnaissance... une étude menée auprès de 6000 policiers révèle un profond malaise.


Le fameux «ras-le-bol» qu'expriment à mots souvent couverts les policiers dans l'exercice de leurs missions vient d'être passé au crible. Loin du simple coup de menton, il prend même la forme d'un réel malaise dans les commissariats. C'est en tout cas ce que laisse apparaître une «Étude sur le management et le stress au travail» menée par une unité de recherche du CNRS de Toulouse avec l'appui du syndicat Alliance Police nationale.

Fondé sur un large échantillon de 6000 gardiens de la paix et gradés témoignant de manière anonyme en région parisienne et en province, le document, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant