Police : les anti-mariage gay dénoncent le «deux poids, deux mesures»

le
0
Les organisateurs de la Manif pour tous s'exaspèrent de l'attitude de la Préfecture de police qui leur a refusé de manifester sur les Champs-Élysées tout en laissant le champ libre aux casseurs lundi.

«Mais où donc étaient les policiers lundi soir?, ironisent les opposants au mariage gay. Trop occupés à traquer les porteurs de sweat-shirts roses ?» Les organisateurs de la Manif pour tous, à qui la préfecture de police de Paris avait refusé les Champs-Élysées pour leur dernier rassemblement, s'offusquent d'un «flagrant deux poids, deux mesures» entre les traitements réservés aux «manifestants pacifiques» et aux hooligans du PSG. «La Manif pour tous, c'est combien de vitrines cassées, de voitures brûlées, de policiers blessés?, s'exaspère Tugdual Derville, l'un des porte-parole du collectif. Pourtant, c'est bien parmi nos sympathisants que l'on dénombre à ce jour plus d'une centaine de gardés à vue...»

En repérage, lundi soir, pour les trajets de la Mé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant