Police-justice : les propositions de Nicolas Sarkozy passées au crible

le
0
Nicolas Sarkozy a dressé, dans son livre Tout pour la France, les contours de son programme pour la sécurité des Français. 
Nicolas Sarkozy a dressé, dans son livre Tout pour la France, les contours de son programme pour la sécurité des Français. 

Fini, les « arguties juridiques » de l'État de droit qui empêchent une lutte efficace contre le terrorisme ; fini, les « juristes pointilleux » qui chipotent sur tout ; fini, « l'idéologie extrême » de la gauche qui met sur le même plan victime et délinquant ; fini, le « désarmement pénal sans précédent de la justice française ». On s'attendait à des propositions musclées, on a été servi. Dans Tout pour la France, aux éditions Plon, Nicolas Sarkozy ressort son kärcher et dresse les contours d'une France ultra-sécuritaire. Du réchauffé, parfois, mais également des mesures jusque-là jamais formulées, comme la suppression des juges de l'application des peines (JAP), chargés de suivre les condamnés après leur sortie de prison. Le Point.fr commente les mesures police/justice préconisées par le candidat à l'élection présidentielle. Sommaire :

1) Une justice plus sévère contre les récidivistes

2) L'exécution immédiate des peines

3) Sévir contre les débordements sur la voie publique

4) Durcir les sanctions contre les mineurs (abaissement de la majorité pénale, création d'établissements pénitentiaires pour mineurs, internats pour les jeunes difficiles)

5) Construire plus de places de prison

6) Parquet renforcé et suppression du juge de l'application des peines

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant